Championnats du monde : Yuzuru Hanyu au-dessus du lot

Ses adversaires espéraient qu’il trébuche pour accrocher son ombre. Mais si eux-mêmes chutent, le suspense est vite éventé. Mercredi, Yuzuru Hanyu a survolé le programme court masculin lors des Mondiaux de patinage artistique à Boston. Aérien, léger, d’une facilité déconcertante sur ses quadruples, en combinaison ou esseulé comme son salchow, le champion olympique s’est hissé très au-dessus de ses rivaux qui, eux, ont chu.

Déséquilibres et émotions

Javier Fernandez, tenant du titre mondial, a perdu l’équilibre à la réception de son quadruple salchow et Patrick Chan sur son triple axel. Résultat : l’Espagnol (2e avec 98,52 pts) et le revenant canadien (3e, 94,84) naviguent très loin de Hanyu qui trône sur un total hallucinant de 110,56 pts. Et pourtant le Japonais se sentait «nerveux d’une façon différente de d’habitude. Je sentais le poids des attentes, la pression. Mais ça n’a pas affecté ma performance. C’est pourquoi j’ai autant montré mes émotions après le programme.»Besseghier : «le niveau est quand même incroyable.»
Il en a rugi de soulagement et les drapeaux nippons ont germé un peu partout dans le TD Garden. La cause semble déjà entendue avant le libre auquel le Français Chafik Besseghier, 20e avec 69,23 pts, participera vendredi. «C’est dommage parce que j’avais fait un super début avec une combinaison quad-triple (que les juges n’ont pas valorisée) et le triple axel; malheureusement, j’ai fait un faux départ sur le lutz, ce qui coûte très cher sur un programme court et me place loin, remarquait-il. Je vais essayer de faire clean sur le libre pour grappiller des places. Remonter dans le top 15, ça serait super car le niveau est quand même incroyable.» Avec un monstre tout en haut.
0 Comments

Leave a reply

©2017 Sportisco All Rights Reserved

Log in with your credentials

Forgot your details?