Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron encore battus par le couple canadien Virtue-Moire à Marseille

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron n’ont pu refaire leur retard sur le libre. (R. Martin/L’Equipe)

Le 10/12/2016, mise à jour le 10/12 à 19:09

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont été devancés par les Canadiens Virtue-Moir mais leur performance est encourageante pour la suite de la saison.

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont montré un autre visage samedi après-midi à Marseille, lors du programme libre de danse de la finale du Grand Prix. Troisièmes après un programme court entaché d’une erreur, les Français ont cette fois excellemment patiné. «C’était le meilleur libre jusqu’à maintenant, on a vraiment senti qu’on communiquait avec le public,»souriait Gabriella Papadakis. A domicile, les doubles champions du monde en titre de danse sur glace ont récolté une standing ovation méritée. Leur score de 114,95 leur a permis de doubler les vice-champions du monde américains Maia et Alex Shibutani (111,63 pts) et de remonter à la deuxième place.

«Le plus important pour nous c’est la régularité à l’entraînement»

Mais pour la deuxième compétition d’affilée, les Français ont été dominés par les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir (116,72). Les champions olympiques 2010 l’emportent au total avec une avance d’un peu moins de cinq points (197,22 pts contre 192,81) sur leurs camarades d’entraînement. Compte tenu de l’erreur des Français vendredi, l’écart n’a rien d’irrémédiable. Les deux couples ne se retrouveront pas d’ici les Championnats du monde d’Helsinki, fin mars. «Le plus important pour nous c’est la régularité à l’entraînement, estimait Guillaume Cizeron. On a quelques mois pour y parvenir.»

C.B., à Marseille
Source : L’Equipe
0 Comments

Leave a reply

©2017 Sportisco All Rights Reserved

Log in with your credentials

Forgot your details?