Javier Fernandez remporte un cinquième titre européen à Ostrava

Javier Fernandez crowned European champion for the fifth consecutive time. (Reuters)

Spaniard Javier Fernandez won his fifth consecutive European title on Saturday in Ostrava despite a fall.

Source: L’Equipe

Avant même d’avoir ses notes, Javier Fernandez était assuré d’être champion d’Europe du nombre de peluches envoyées par ses fans sur la glace. A Ostrava, le public lui était acquis et la médaille d’or promise. L’Espagnol, qui patinait sur du Elvis Presley, a pourtant très lourdement chuté sur son deuxième quadruple salchow et boitait encore, une poche de glace entre son fessier et son pantalon, de longues minutes plus tard.

«C’était une chute bizarre, je pensais que j’allais bien me réceptionner… mais non !», réagissait-il. Malgré tout, samedi soir, Fernandez était nettement au-dessus du lot (quadruples boucle piquée et salchow réussis), et avec un score total de 294,84 pts, s’offrait un cinquième titre européen consécutif (une première depuis 44 ans). «Il n’y a que très peu de patineurs qui ont gagné cinq Championnats d’Europe et maintenant je suis l’un d’entre eux !, savourait le double champion du monde en titre. Parfois, même moi je n’y crois pas.»

Derrière, Kovtun n’a pas démérité

Vainqueur avec 28 points d’avance, l’élève de Brian Orser aura une plus forte opposition aux Mondiaux d’Helsinki (29 mars-2 avril) avec le champion olympique japonais Yuzuru Hanyu, qui partage son entraînement à Toronto, et le jeune phénomène américain Nathan Chen.

Son dauphin, Maxim Kovtun, n’a pas démérité. Auteur d’un début de saison médiocre, le Russe a confirmé son bon résultat du programme court et conservé sa deuxième place, grâce notamment à un quadruple salchow et un quadruple boucle piquée. «J’ai réussi à faire quasiment tout ce que j’avais prévu, j’ai apprécié mes deux programmes, c’est la première fois que ça m’arrive en compétition», résumait Kovtun, très souvent irrégulier.

C’est un autre Russe, Mikhail Kolyada, quatrième après le programme court, qui a pris la troisième place, montant sur son premier podium international. Les deux Français, Chafik Besseghier et Kevin Aymoz, se sont classés neuvième et quinzième.

C.B., à Ostrava

©2017 Sportisco All Rights Reserved

Log in with your credentials

Forgot your details?