Yuzuru Hanyu in gold with a world record

Yuzuru Hanyu has managed an incredible rise in the rankings. (Reuters)

Yuzuru Hanyu was crowned at the end of the free program where he broke the world record (223.20 points) on Saturday in Helsinki.

Source: L’Equipe

Yuzuru Hanyu a réalisé samedi en début d’après-midi une performance mémorable lors du programme libre des Mondiaux d’Helsinki. Le Japonais, champion du monde 2014 et deuxième en 2015 et 2016, patinait en première position du dernier groupe, et accusait un retard de près de onze points sur le leader du programme court, le double champion du monde en titre Javier Fernandez.

Acclamé par un public venu en masse le soutenir depuis le Japon, le champion olympique a parfaitement patiné un programme riche de quatre quadruples sauts (un boucle, deux salchows dont un en combinaison et un boucle-piquée).

«Je suis épuisé», a déclaré le Japonais après le programme. Mais il a été récompensé à la hauteur de ses efforts : un score de 223,30, synonyme de record du monde de l’exercice, pour un total de 321,19 points qui en fait le favori à sa propre succession, l’an prochain aux JO de Pyeonchang.

Uno des larmes au sourire

Son compatriote Shoma Uno, deuxième après le programme court a été le plus régulier sur la compétition, frôlant le titre avec 319,31 pts. «Ce que je retiens surtout, c’est que l’année dernière j’avais fini en larmes (7e) et que cette fois ci j’ai le sourire», a résumé le patineur de 19 ans.

Le Chinois Jin Boyang (19 ans lui aussi) complétait le podium, en ayant réussi comme les autres médaillés quatre quadruples sauts dans le libre, performance qu’il était le seul à avoir réalisé l’an dernier aux Championnats du monde.

«Quad Man» est tombé deux fois. (Reuters)

Fernandez déstabilisé, Chen instable

Si Patrick Chan (5e avec 295,16 pts) n’était pas mécontent de sa compétition, la déception était nette pour deux des favoris, Javier Fernandez (4e avec 301,19 pts) et la star montante US Nathan Chen (6e avec 290,72 pts).

L’Espagnol, qui patinait en dernière position, avouait avoir été perturbé par l’annonce du score de son camarade d’entraînement Hanyu. «C’est ma faute, je ne suis pas arrivé sur la glace avec mon état d’esprit habituel, j’ai trop pensé», constatait-il. Chen, lui, a bien tenté de devenir le premier homme à réussir six quadruples dans un programme libre. Mais le «quad man» a chuté sur un quadruple lutz et un quadruple salchow. Vu sa relative faiblesse artistique, ces fautes, ajoutées à sa chute sur le triple axel lors du programme court, ont été rédhibitoires.

«Je suis déçu de ma performance», a reconnu l’Américain de 17 ans, qui a expliqué rencontrer des problèmes avec ses patins sur cette compétition. Le seul Français présent, Chafik Besseghier, termine 17e avec un total de 230,13 pts. «Je bosse, je suis  de mieux en mieux même si je suis encore loin de l’élite mondiale, a-t-il résumé. Il va falloir passer beaucoup de quads pour arriver au top.»

C.B., à Helsinki

©2017 Sportisco All Rights Reserved

Log in with your credentials

Forgot your details?